Accueil | Plan du site         
clinique de lecture et d'écriture

Reconnaissance publique

 

Le sénateur Jacques Demers, madame Jeannette Bertrand, ainsi que les députés Amir Khadir, Louise Beaudoin et Nicolas Girard ont donné leur appui à l’œuvre de la Clinique de lecture et d’écriture. Vous pouvez entendre leurs touchants témoignages sur www.cliniquedelecture.com. Les témoignages de nombreux parents et élèves de tous les niveaux confirment l’excellence de nos résultats. Notre mission étant de contribuer à la réussite de nos élèves et de vous offrir un service de qualité, c’est avec plaisir que nous accueillons vos commentaires constructifs. N’hésitez donc pas à nous en faire part !  

 

 

 

Jacques Demers: "Merci, les gens qui ont à coeur la Clinique de lecture et d'écriture." 

Pour Jeannette Bertrand: "... si j'avais eu ça, si mon fils avait eu ça, une clinique de lecture et d'écriture, ..." 

Amir Khadir: "Vous avez toute notre admiration."; "Vous faites vraiment oeuvre de civilisation, merci beaucoup." 

Louise Beaudoin: "Je veux donner mon appui, Mme Fiset, à ce que vous faites." 

Le député de Gouin, Niciolas Girard: "Votre travail au Québec est essentiel."; "Je veux vous remercier pour ce que vous faites et vous assurer qu'on sera là pour vous aider, pour vous appuyer." 

 

Témoignages



Notre fille Gabriela a eu beaucoup de difficultés dans sa première année à l'école, car elle ne connaissait pas beaucoup de vocabulaire en français et elle ne comprenait pas les consignes que son enseignante lui donnait et son rendement scolaire était inférieur à celui des autres enfants de sa classe. L'école pour elle n'était pas une chose plaisante.

Les devoirs à la maison étaient difficiles, car Gabriela ne voulait pas les faire, elle pleurait tout le temps en disant qu'elle n'était pas bonne, elle était frustrée, car elle n'arrivait pas à lire et à écrire des mots. Nous, on se sentait vraiment mal de savoir que son estime d'elle-même commençait à en être affectée aussi, malgré le fait qu'on l'encourageait toujours.

L'école voulait placer Gabriela dans une classe spéciale, décision qu'on n'a pas acceptée, car on croyait plutôt que son problème était dû à l'influence de sa langue maternelle - l'espagnol.

C'est en parlant avec une collègue de travail que j'ai pris connaissance de la clinique de lecture et d'écriture. J'ai contacté madame Fiset et je lui ai expliqué le problème de notre fille. Après son évaluation, madame Fiset nous a donné de l'espoir en disant que Gabriela n'avait pas acquis les connaissances nécessaires à la maternelle pour réussir sa première année. C'est à la clinique de lecture et d'écriture que Gabriela a appris à lire et à écrire. Elle a une meilleure capacité de concentration et de compréhension de textes. Maintenant, elle a de très bonnes notes à l'école. Elle est fière de ses progrès et sa confiance en elle est plus forte.

Un gros merci à l'équipe de la clinique de lecture et d'écriture pour avoir aidé notre fille à surmonter ses difficultés d'apprentissage.

Maria et Jairon Guzman, parents de Gabriela

 

Merci beaucoup à madame Réjeane de m'avoir aidée.

Gabriela

 

 

...




« J’ai choisi le jumelage parce que mon fils aime participer avec les autres et le prix est plus accessible. Les cours sont dynamiques. Le suivi est très efficace. Le choix du livre est bien pour motiver les enfants. Angello a amélioré ses notes à l’école. Il écrit plus de phrases.» Mme Ana Maria Becerra Perez, mère d’Angello, Ancienne-Lorette, 3e session en jumelage.

« J’ai aimé ça quand on a écrit la pièce de théâtre. Je trouve que je suis meilleure pour la lecture, je travaille fort. Merci pour l’aide et la lecture et le français. » Catherine Joncas, 5e année, Lac Beauport.

« J’ai choisi le jumelage afin que mon enfant se sente à l’aise dans un groupe pour travailler ses difficultés. Je suis contente de voir que William-A fait plus d’efforts pour faire ses travaux scolaires (lecture, vocabulaire et verbes). J’ai vu une amélioration chez mon enfant. » Mme Véronique Létourneau, mère de William-Alexy, Québec, après 8 rencontres.

« J’aime ça quand je viens pour la Clinique. Je trouve que je suis meilleur pour le français. » William-Alexy, 5e année.

« Merci pour votre patience et votre collaboration. » Frédérick Bélanger, 3e année, Ancienne-Lorette.

« Je voudrais jouer avec mes amis (les vendredis soirs), mais je me suis quand même amusé. », Angello, 5e année, Ancienne-Lorette.

...





« À l’école, mon enseignante me faisait apprendre les mots de vocabulaire de 1re année, même si je suis en 3e année, parce que j’avais trop de misère. Je trouve que je suis rendu deux fois meilleur à l’école depuis que je vois madame Karina (ma clinicienne). Ça m’aide très très beaucoup. Mon enseignante à l’école m’a redonné les mots de 3e année. J’ai réussi à avoir quasiment 80% dans un examen. »

Mikaël Malenfant, 3e année, Beauport, après 11 rencontres


« Mikaël s’est amélioré considérablement en lecture. Ses phrases sont plus fluides. Sa compréhension de texte est de beaucoup améliorée également et il fait des progrès au niveau de l’orthographe. Il compose des phrases beaucoup plus longues. L’évolution est remarquable en un si court laps de temps. J’en suis très satisfaite. Merci! »

Madame Isabelle Simard, maman de Mikaël 



« J’étais à la recherche d’une spécialiste pour aider mon petit-fils. J’ai communiqué avec cette clinique et discuté avec madame Karina Fiset. J’ai senti immédiatement le sens de l’écoute et son souci de répondre à mes interrogations. À ma première visite avec Mikaël, l’accueil fut très chaleureux et me sentis déjà en confiance. Les explications furent données quand à la nature du programme, des exercices et des interventions qui seront faites tout au long de la période. Les attentes furent bien définies et cette dernière a fait preuve de franchise quand au résultat attendu considérant la problématique.
Nous pouvons déjà constater à la moitié du programme que mon Mikaël a déjà fait des progrès remarquables. Il se sent bien entouré, motivé et encouragé par Mme Fiset. Je n’ai aucune réticence à recommander la clinique de Mme Fiset pour son professionnalisme, son implication et son intérêt envers ses clients. »

Madame Danielle Larouche, grand-maman de Mikaël

...





« Quand j’ai commencé à venir à la Clinique, je me sentais nerveuse! Je trouve que je me concentre mieux dans ma lecture. J’ai travaillé fort et j’ai progressé vraiment beaucoup. J’ai aimé ça quand on lisait en groupe. C’est dynamique en jumelage. »

Rosie, 4e année


« Notre fille Rosie a fait du progrès dans ses méthodes de travail et sa compréhension des textes. La Clinique est très efficace. La clinicienne a beaucoup aidé Rosie et en fonction de ses besoins, nous reviendrons la rencontrer. »

M. Lavigne, papa de Rosie, Sainte-Foy



« Quand j’ai commencé à venir à la Clinique, j’étais en maternelle. Je suis fière de moi d’avoir réussi à lire plus fort. »

Léa-Marie, 3e année


« Léa-Marie fait beaucoup moins de fautes en français parce qu’elle a appris à s’autocorriger. Elle a également maintenant une lecture plus fluide et lit un plus grand nombre de mots à la minute. Ses résultats scolaires se sont beaucoup améliorés (15 à 20 points de pourcentage en plus!) La réussite rehausse souvent le sentiment de fierté, du « devoir accompli », mais aussi de la confiance en soi! Joyeuses fêtes à vous et aux membres de votre famille! Quant à moi, je ne saurais pas quoi faire si vous n’étiez pas là!! »

Madame Nadia Tangora, maman de Léa-Marie, Québec




...

Jumelage de 3e cycle du primaire

« Au niveau du décodage, je changeais les mots plusieurs fois, une fois sur 14. Maintenant, je me suis amélioré en rapidité et pour les mots changés. Je comprends plus. » Adam

« Je me suis amélioré en lecture. Je me trompe moins. Maintenant, je sais toujours où on est rendu. » Angello

« Je suis contente de voir que mon fils est motivé et participe bien aux séances. Il s’améliore. J’aimerais que mon enfant ne trouve pas de barrière à écrire ses pensées. Je recommanderais la clinique à un autre parent dont l’enfant a des difficultés parce qu’il a un suivi personnalisé. » Mme Pérez, maman d’Angello, Québec

« Je suis honoré d’être ici. » Antoine

« J’ai consulté à nouveau parce qu’il y avait eu des progrès et je voulais poursuivre le travail amorcé. Les leçons motivent Antoine. Il s’est beaucoup amélioré dans l’expression de ses idées. Les progrès passent non seulement par les apprentissages, mais également par la confiance en soi ! Merci pour les méthodes utilisées et enseignées. Je crois que cela porte fruit. » Mme Lord, maman d’Antoine, Saint-Nicolas





...

4 heures pour obtenir 80%: il y a de l’espoir ! 

Ça fait maintenant 11 ans que les notions de français me font défaut. Comme plusieurs cégépiens, j’ai frappé un mur en débutant mes cours. Tous les travaux remis sont sévèrement corrigés et plus de 5% de la note peut être retranché à cause des fautes. Pour pallier à mes lacunes, j’ai suivi quatre cours à la clinique de lecture et d’écriture. On peut se demander s’il y a eu des changements en si peu de temps. Eh bien ! oui. J’ai réappris à appliquer des notions grammaticales qui étaient demeurées abstraites et à structurer mes textes.

Les notions grammaticales autrefois obscures me sont désormais presque toutes claires. En effet, l’écriture de mes textes devient de plus en plus conforme aux règles de l’art. Par exemple, j’ai toujours eu un doute lorsque je devais écrire des verbes du troisième groupe au passé composé. Dorénavant, je sais que la terminaison de ces mots se détermine par l’auxiliaire avec lequel ils sont utilisés. En révisant ces règles à travers mes textes scolaires avec la clinicienne, je suis passé de 30% à 80%. Pour moi, une amélioration de 50% sur mon bulletin grâce à mes sessions est une source de fierté.

La structure d’un texte se doit d’être formulée selon la logique pour que les autres comprennent tes idées. En travaillant mes productions écrites, j’ai développé des stratégies pour mieux structurer mes textes. Au lieu d’écrire des phrases de dix mots sans qu’il y ait de verbe, mes phrases comportent la forme adéquate (sujet-verbe- complément).

En définitive, mes sessions à la clinique m’auront permis de réviser mon français en appliquant les notions dans mes propres travaux. L’usage de mes textes favorise la compréhension de mes erreurs et l’intégration des méthodes à suivre pour m’améliorer.

Hugo Fortin, étudiant au cégep de Sainte-Foy






...






« Émilie avait un retard considérable en lecture. Sa confiance et son estime de soi étaient assez bas. Je suis content de voir qu’elle a considérablement augmenté en vitesse (de lecture) et elle a plus confiance en elle. La Clinique offre un service personnalisé. Il est possible d’obtenir un progrès considérable dans une période de temps assez courte. » Monsieur Luc Gaudreault, père d’Émilie 

"Au début, je voulais m'améliorer en lecture. Je suis maintenant capable de lire des livres plus diifficiles et plus longs, avec plus de mots. Je suis fière de moi." Émilie Gaudreault, 2e année, de Yellowknife 



...




« J’ai choisi le jumelage parce qu’Adam a pu constater qu’il n’était pas le seul à éprouver des difficultés. J’ai remarqué que sa lecture a gagné en fluidité. Il comprend mieux ce qu’il lit. » Sandra Ouellet, mère d’Adam, 4e année, Québec.
 
« J’ai aimé ça quand on a fait des tours de magie. Je me suis vraiment amélioré. J’aimerais continuer parce que je trouve ça le fun. » Adam, élève de 4e année.
 
« Mon fils est motivé de venir et travailler avec l’enfant de même niveau. Il peut avoir du plaisir en apprenant aussi. J’ai remarqué que mon enfant s’est amélioré par rapport à l’organisation de ses idées. Il écrit un peu plus qu’avant. Il partage ses idées. Aussi, les résultats sont positifs. Il se sent écouté et travaille en équipe. Il lit mieux, sa compréhension s’améliore. » Ana Maria Pérez, mère d’Angello, 4e année, Québec.
 
 
 
 
 
 

...

Bonjour,

Mon nom est Suzie Brière et je suis la mère de Charles Doucet. Tout d'abord, merci beaucoup pour la correction du dernier texte en écriture de Charles... Il a bien profité de tes commentaires. De plus, on se réfère souvent au cartable que vous avez monté ensemble. Génial!!!!

C'est avec un grand bonheur que je t'annonce que Charles a reçu, hier, un prix du Collège Charles-Lemoyne (Charles-Lemoyne souligne l'excellence) dans la catégorie PERSÉVÉRANCE!!!!!!! Ses notes ont agréablement augmenté depuis son passage à la clinique :) C'est en grande partie grâce à toi!!!! Nous étions très fiers de lui!!!!

Voilà, c'était un petit clin d'oeil!!!!!

Mille mercis encore!!!!

Bonne fin de journée!!!

Suzie Brière, Enseignante de 3e année, École Saint-Joseph

...



«J'ai aimé travailler avec la clinicienne, car elle est très gentille et elle m'a beaucoup aidé à réussir mes examens d'entrée au secondaire en français. » Alexandre




«Bravo! Ce n’est pas facile de faire aimer le français à un jeune étudiant mais vous avez réussi. Alexandre est devenu beaucoup plus confiant vis-à-vis la grammaire et la composition et il est surtout très fier d'avoir réussi son entrée à l’école secondaire de son choix.» Sa mère Élisabeth


...




Justin avait de la difficulté en français vers la fin du primaire. Par bonheur, j’ai entendu parler de la Clinique de lecture et d’écriture et j’ai décidé de faire évaluer Justin par Mme Réjeane Fiset. Elle m’a rassurée en me disant qu’il avait de la difficulté dans la lecture, mais qu’avec du travail ardu, elle pourrait régler son problème.

L’école où Justin allait à ce moment-là m’avait dit que son problème ne pouvait être résolu. Les autorités de l’école voulaient faire « redoubler » Justin, car il avait du retard par rapport aux autres élèves. Malgré cela, j’ai tenu mon point pour éviter qu’il ne recommence une année d’études, car je me disais que c’était inutile. Mme Fiset, de son côté, me disait que lui faire répéter une année d’études ne faisait que retarder le problème. C’est à ce moment que j’ai donné la charge à Mme Fiset.

Après 3 ans d’effort, il y a eu une grande amélioration au niveau de sa lecture due à sa bonne confiance en soi. Avec beaucoup de persévérance, de volonté et du travail dur et ardu, Justin à obtenu des résultats entre 80 % et 90 % lors des niveaux secondaires 4 et 5. C’est d’ailleurs ce qui lui a permis de rentrer en techniques policières au Collège de Maisonneuve et, par la suite, être accepté à l’École nationale de police du Québec.

Après tout près de quatre années d’étude dans le domaine policier, Justin Dallaire, 23 ans, a atteint son objectif avec brio : obtenir son diplôme à l’École nationale de police du Québec. Le domaine de la police étant une profession où il est difficile de prendre sa place, Justin applique à plusieurs postes de police en espérant bientôt compter parmi les membres de l’organisation policière. Avec toutes les bases qu’il a acquises à l’école, à la clinique de lecture et d’écriture, au cégep de Maisonneuve ainsi qu’à l’ENPQ, Justin est confiant de posséder ce qu’il faut pour être placé d’ici peu dans un poste où il pourra pratiquer son rêve : policier.

Fils : Justin Dallaire
Mère : Mme Patricia Dallaire
 
 
 
 

...




Pour la première fois, depuis qu’il est au secondaire, Samuel a eu 73 et 80% en français. Pour ce qui est de ses autres matières scolaires, il a des notes dans les 80-90%. Il se dirige vers le cégep (à Garneau) en septembre prochain en Sciences Humaines. Il vise l’université et aimerait être en éducation physique. Il est plus sérieux et adore l’éducation physique. Il s’entraîne physiquement et a choisi l’option plein air en septembre dernier, qu’il adore. Il est vraiment épanoui et ça me réchauffe le cœur. Faut dire qu’il en avait bavé depuis le secondaire !

Encore une fois MERCI de ton implication auprès de Samuel. C’est un peu grâce à toi s’il est ainsi.

Diane Landry

 

 
 
 

...







Merci à la Clinique de lecture et d'écriture pour toute l'aide qu'elle a donné à ma fille Lily-Mai de 7 ans qui avait un grand retard en lecture, et surtout, un gros manque de confiance en elle.

Avec la Clinique de lecture, elle a compris comment lire et surtout aimer la lecture. Les devoirs sont devenus plus agréables. À la maison, il y a moins de crises. À l'école, le professeur de ma fille m'a dit qu'il y avait une grosse différence dans sa confiance et dans ses résultats scolaires.

Pour moi, la Clinique de lecture a été mon soutien dans les moments difficiles.
Ma fille a tellement pris goût à venir à la Clinique qu'elle a décidé de venir une fois par semaine même pendant l'été.

Un gros merci à la clinicienne qui est merveilleuse avec ma fille et aussi avec moi.

Je recommande la Clinique de lecture à tous les parents qui ont de la difficulté avec leur enfant.

Manon Berthiaume

 
 
 

...




Hugo St-Marseille, 5e année

Hugo fréquente la Clinique de lecture et d'écriture depuis quelques semaines seulement et déjà, les résultats sont probants. L'approche des intervenantes semble agir en profondeur... C'est toute la relation qu'entretient Hugo avec l'apprentissage qui est en train de se transformer positivement et qui a un impact sur ses résultats scolaires. De plus, la confiance d'Hugo en ses capacités de réussite à l'école ne cesse d'augmenter. La lecture est maintenant accessible pour notre fils, c'est un nouveau monde à découvrir. Il pense aller à l'école privé, comme son frère... Ça aussi c'est nouveau!  Merci pour votre générosité, professionnalisme et amour de l'élève en apprentissage, dans tout son être.

Julie Béliveau, mère d'Hugo
 
 
 
 

...



« J’ai été content de travailler et la clinique m’a beaucoup aidé à m’améliorer en français, surtout en grammaire et en lecture. »
 

Francis Desjardins

...

Le cheminement de notre fils ne va qu'en s'améliorant. Il aime maintenant la lecture. Il vient à peine de terminer le Tome 2 d'Harry Potter qu'il a déjà entamé de lui-même le Tome 3. Il nous supplie le soir de le laisser lire un peu avant d'aller se coucher. Il a finalement surmonté ses problèmes de lecture ce qui est un grand soulagement pour nous. Nous sommes fiers des progrès qu'il a accomplis. Merci pour tous les conseils que vous nous avez donnés et n'hésitez pas à dire aux autres parents qu'avec de la persévérance, les problèmes de lecture de nos enfants peuvent être surmontés.
Joyeuses fêtes à toute votre équipe.

Ingrid Trahan

...

Depuis que je vais à la Clinique, mes notes ont beaucoup augmenté en français, je ne pensais pas que je pourrais atteindre des notes comme celles-ci. Non seulement j’apprends, mais je m’amuse aussi. Merci!
 

Anthony Perreault, 15 ans, 3e secondaire

...

Chère Mme Fiset,

Les diverses expériences vécues par nos élèves qui ont fréquenté la Clinique de lecture et d’écriture ont toutes été enrichissantes.

Le suivi personnalisé offert à la Clinique s’est révélé gage de succès pour la majorité d’entre eux puisque cela s’est traduit par une augmentation de leur confiance et de leur estime de soi. Pour un jeune, voir progresser ses apprentissages signifie une projection vers la réussite et une plus grande ouverture face aux connaissances. Ainsi, vivre des réussites augmente inévitablement le goût du dépassement.

La Clinique de lecture et d’écriture n’est pas seulement une maison où la réussite de l’élève est au centre des préoccupations, mais aussi un lieu où apprendre devient un vrai plaisir.

Luc Plante, Directeur général, Collège d’Anjou




...

La Clinique de lecture et d'écriture nous a donné des trucs et astuces qui permettent à Justine de mieux comprendre et de bien réussir en milieu scolaire. Ça lui a donné le goût de la lecture, ce qu'elle évitait auparavant.

Félicitations à son intervenante, toujours souriante, aimable et surtout extrêmement compétente. Elle prend du plaisir à enseigner, cela se voit. Merci beaucoup !

Mère de Justine Lévesque
 
 
 
 

...


Simon
prend maintenant du plaisir à lire, même sur les objets ou textes qui l'entourent dans la maison. Il n'a plus besoin de prendre son ritalin puisqu'il est plus attentif et ulilise ses outils lorsqu'il fait face à une difficulté.

La Clinique de lecture et d'écriture lui a permis de le remettre sur piste et lui redonner confiance en lui.

Madame Isabelle Trahan, maman de Simon, 2e année
  

 
 
 

...

Mon fils Gabriel, élève de cinquième année, s'est amélioré en compréhension de textes et en composition. Ses phrases sont beaucoup mieux structurées. Les commentaires de son enseignante sont positifs puisqu'elle me souligne que ses efforts sont récompensés.
Je recommanderais la Clinique de lecture et d'écriture à un autre parent dont l'enfant a des diffcultés pour lui permettre d'acquérir une technique de travail efficace afin de mieux aborder ses devoirs et leçons.
En effet, les techniques variées que l'intervenante a mis en place avec mon fils pour améliorer ses notions de français sont, je crois, la clé du succès de Gabriel !

Une maman satisfaite.

 
 
 

...

Le suivi à la Clinique de lecture et d'écriture a sauvé la vie de ma fille Marianne. Un miracle ! Après les fêtes, elle se tapait sur la tête en se disant qu'elle était mauvaise.
Maintenant, elle est fière d'elle, de ses progrès. Elle est curieuse et veut lire tout ce qu'elle voit !
Dès sa première rencontre, j'ai noté des progrès incroyables ! Les objectifs ont été atteints et elle pourra aller en deuxième année au lieu du redoublement prévu.

Madame Isabelle Désy

 
 
 
 
 
 

...

Un gros merci pour avoir aidé ma fille, Julie Brosseau, une élève de 1re année, à améliorer sa compréhension en lecture et, surtout, sa confiance en elle.

Madame Chantal Paradis

 
 
 

...

« Dans ma profession, je suis fréquemment appelé à rédiger des rapports et évaluations de rendement. Comme j’éprouvais des difficultés considérables en lecture et écriture, il devenait urgent de palier à cette lacune. J’ai effectué un grand nombre de recherches à travers le réseau public cependant, rien ne convenait à mes besoins. La Clinique de lecture et d’écriture m’a permis d’exprimer mes idées de manière plus structurée et plus juste. Cela a été possible grâce à une formation adaptée à mes besoins qui respectait mon rythme d’apprentissage. Également, la flexibilité de l’horaire facilitait la gestion de mon agenda déjà très chargé. Depuis ma formation à la Clinique, mes compétences professionnelles se sont nettement améliorées, ce qui m’a rendu plus confiant lorsque vient le temps de m’exprimer à l’écrit. »

John Graziadei




...

« Il était une fois une petite fille de 7 ans qui malgré ses efforts et sa bonne volonté n’arrivait toujours pas, à mi-temps de sa première année, à reconnaître les lettres, et donc, à lire…

Désemparés, ses grands-parents demandèrent à la bonne fée, Mme Réjeane Fiset, de l’aide… Centrée sur les intérêts de l’enfant et ses besoins, la méthode employée par notre bonne fée, Mme Fiset, a permis à notre petite-fille Zia de réussir sa première année et enfin de connaître de petites victoires. Le professeur Sylvie Sophie et la psycho-éducatrice Julie de l’école St-Gérard ont qualifié de revirement spectaculaire, l’évolution de notre petite-fille Zia.

Connaître dès le début du cycle primaire la réussite scolaire a une incidence capitale sur la personnalité et l’avenir de l’enfant. Nous, les grands parents, espérons donc, avec l’aide de notre bonne fée, assurer un meilleur avenir à notre petite-fille. »

Grand-maman et grand-papa Dupont – Flamand






...

« L’an dernier, Lindy ne savait ni lire, ni écrire quand elle a terminé sa première année au collège. Alors, on m’a référée à vous, et depuis quelques mois, Lindy a plus appris qu’en une année entière.

Elle sait maintenant lire, c’est génial. De plus, ma fille a toujours hâte d’aller à la Clinique pour apprendre. Elle a plus confiance en elle et voit qu’elle est capable.

Son estime d’elle-même remonte et je vous en suis très reconnaissante. J’avoue qu’auparavant, j’étais découragée, mais plus maintenant. Il n’y a pas assez de mots pour vous dire merci. Vous êtes en train de lui sauver la vie ! »

Diane





...

« Merci à… « La clinique de lecture et d’écriture »

Je désirais perfectionner mes connaissances en français écrit. J’ai fait appel à Madame Réjeane Fiset. Une évaluation rigoureuse m’a confirmé que je devais progresser de 75% à 95% pour atteindre mes objectifs. Les apprentissages réalisés au fil des rencontres ont été au-delà de mes attentes. En plus d’améliorer continuellement mes connaissances du langage écrit, le professionnalisme dont a fait preuve Madame Fiset a créé, chez moi, une ouverture à la rédaction de textes de haut niveau et une détermination à utiliser des références incontournables. Je sais maintenant que je peux recourir à des services qui m’amèneront à produire des travaux de maîtrise qui correspondent à mes objectifs d’excellence. »

Renée Saint-Jean, Étudiante en théologie (M.A.)






...

« Chère Madame Fiset,

Depuis trois ans, nos élèves de 1re, 2e et 3e secondaire qui éprouvent des difficultés en français bénéficient non seulement de mesures internes d'appui pédagogique mais aussi des services inestimables de votre Clinique de lecture et d'écriture.

Cours après cours, le lundi, de 16 h à 17h 30, l'intervenante travaillait de près avec elles en partant de leurs difficultés propres. Selon leurs erreurs, les élèves recevaient des explications personnalisées; vu le petit groupe (de 4 à 8 filles), elles ne craignaient pas de poser des questions; de plus, elles avaient un travail à faire à la maison, travail qui leur permettait d'avancer dans la compréhension des notions vues en classe; et, pour couronner le tout, à la veille d'un examen, les professeurs de français spécifiaient à l'intervenante la matière à travailler plus précisément. Toutes les conditions y étaient pour que ces élèves progressent, ...ce qu'elles ont fait.

Notre partenariat est, sans contredit, un atout dans la manche de nos élèves. Et nous vous en remercions, chaleureusement. Notre souhait est que cette collaboration se perpétue et se renforce, tout au long des années à venir.

Bien à vous, »


Yvette Paris, Service aux élèves, Pensionnat Saint-Nom-de-Marie
 

 
 
 
 

...

« Je n'ai aucun mot pour décrire l'émotion que je ressens en ce moment, mais je tenais à vous dire à quel point je suis reconnaissant pour ce que vous avez fait pour moi. Je suis très heureux. Grâce à vous, je suis de retour à l'école et pour cela, je vous remercie infiniment. Si j'ai des questions à vous poser, je n'hésiterai pas à vous en faire part.  Merci mille fois. »

Michel-Ange Daguste, étudiant au Cégep
 
 
 
 
 
 

...

« Mon enfant s'est amélioré en lecture; celle-ci est plus fluide et plus rapide. Les commentaires de son enseignante sont que Jack lit plus rapidement et comprend plus ses lectures. Je recommanderais la Clinique à un autre parent dont l'enfant a des difficultés pour les résultats. Son intervenante est très patiente et douce. Jack l'a beaucoup aimée. C'est important que l'enfant ait du plaisir. »

Mme Nancy Lemieux, mère de Jack, 3e année, Charlesbourg
 

 
 
 
 

...

« Mon enfant s'est amélioré dans sa rapidité de lecture et la base de la grammaire française. L'enseignante a dénoté une amélioration dans sa lecture. » "

Mme Louise Marcil, mère de Frédéric, 4e année, Val-Bélair
 

 
 
 
 
 

...

« Dès la deuxième séance, j'ai constaté un progrès, j'ai vu que j'avais investi à la bonne place. J'étais sceptique au début. Ce n'est pas évident pour un enfant après une journée en classe de la prolonger pour faire de la lecture. »

Nathalie Larouche, maman de Carl, 2e année





...

« En 3e primaire Wiliam fuyait l'école, était turbulant et se retrouvait souvent au bureau de la directrice. J'ai alors consulté en psychologie, ou Wiliam a fait un test d'intelligence (WISC III), qui a clairement identifié sa dyslexie, la source de ses problèmes de comportements. Wiliam détestait le français et surtout la lecture, il préfèrait refuser de faire les travaux scolaires que d'affronter l'échec qui s'en suivait. Faire les devoirs était très pénible... Chicanes et pleurs étaient constamment au rendez-vous! Wiliam accusait un sérieux retard de français et cela se traduisait aussi dans les autres matières. Il avait perdu confiance en lui et tout lui semblait trop difficile.

J'ai alors découvert la Clinique de lecture, Wiliam a commencé des ateliers de français à raison de 2 heures semaines. Une relation d'amitié s'est installée entre l'intervenante et Wiliam. Il adore travailler avec l'intervenante, même pendant ses journées de congé !

Wiliam a fait des progrès immense à l'école, et il a repris confiance en lui. Ce fût notre bouée de sauvetage, Wiliam a repris goût au français et à la lecture. Un an plus tard, son bulletin n'était plus reconnaissable; 10 B et seulement 4 C, aucun D et aucune visite au bureau de la directrice !!! (J'ai presque fait laminer son dernier bulletin).

À la Clinique, l'apprentissage est fait sous forme de jeux, ce qui est très stimulant pour Wiliam. J'ai la conviction que la Clinique de lecture a évité à Wiliam de sombrer dans le découragement et lui permettra de réussir ses études. »

Sandra Perreault, maman de Wiliam




...



Accueil | Qui sommes-nous | Nos services | 5 façons d'aider | Foire aux questions | Nouvelles | Témoignages | Dossier de presse | Nous joindre

Une conception et programmation de IGM Informatique inc.